L’Âge de détruire

d’après le roman éponyme de Pauline Peyrade paru aux Éditions de Minuit en 2023, prix Goncourt du premier roman 2023

2024
Première le 15 janvier 2024 aux Quinconces & L’Espal, Scène nationale du Mans

Synopsis

L’Âge de détruire, c’est un thriller du quotidien, le parcours d’émancipation d’une fille, Elsa, à travers les lieux et les objets qui composent le décor et les témoins silencieux de son histoire. 

Justine Berthillot et Pauline Peyrade se retrouvent au plateau pour composer une « lecture-action », forme hybride inspirée de la frontalité de la performance, de l’esthétique de l’installation, du dépouillement de la lecture. Au plus proche de leurs écritures, de la page et du muscle, des gestes et de la littérature, elles portent ensemble l’histoire de la jeune Elsa, victime d’une mère abusive. 

Composé en deux parties, le spectacle offre un récit visuel qui nous plonge dans l’appartement de la petite Elsa et de sa mère au moment de leur installation : il dresse le portrait d’un lieu et d’une femme en détresse qui peine à habiter son espace de vie. 

A l’intérieur de cela, surgit la littérature, frontale et dépouillée, qui explore la mémoire des murs, des objets, des voix qui hantent les lieux et qui accompagnent le passage du temps, de l’enfance d’Elsa à l’âge adulte, jusqu’à l’affrontement des deux femmes. Un geste tressé de corps et de mots qui dit les batailles du présent et les gestes d’une fille pour en finir avec l’héritage de la violence. 

« L’âge de comprendre : l’âge de détruire… Et ainsi de suite. »

Virginia Woolf, Journal d’un écrivain.

Mentions

Adaptation et mise en scène : Justine Berthillot et Pauline Peyrade
Avec : Justine Berthillot, Pauline Peyrade
Scénographie : James Brandily
Matières sonores : Clément Vercelletto
Création et régie son : en recrutement
Collaborateurs artistiques : Rémy Barché, Mosi Espinoza, Esse Vanderbruggen
Création lumière et régie générale : Aby Mathieu
Production et diffusion : Le bureau des écritures contemporaines (le BEC) Claire Nollez et Romain Courault

Production : Morgane

Coproductions :

  • Les Quinconces & L’Espal, Scène nationale du Mans
  • Comédie de Colmar – CDN Grand Est Alsace
  • Théâtre Ouvert – Centre National des Dramaturgies Contemporaines
  • CCNG – Centre chorégraphique national de Grenoble, dans le cadre de l’accueil studio
  • CN D Centre national de la danse, Lyon

 

 

Soutiens : Château de Monthelon, atelier international de fabrique artistique ;
La chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, Centre national des écritures du spectacle ; Le Centre National du Livre ; La Région Île de France pour l’ÉPAT

Remerciements : Marie Pluchart, Julie Mouton, Frédéric Cauchetier / Triptyque Production

Calendrier de création :

  • du 11 au 15 octobre 2021 et 28 mars au 2 avril 2022 – Les Quinconces & L’Espal, Scène nationale du Mans
  • du 9 au 13 mai 2022 – Comédie de Colmar, CDN Grand Est Alsace
  • du 3 au 8 octobre et du 14 au 19 novembre 222 – Théâtre Ouvert, Paris
  • du 15 au 28 mai 2023 – CCNG, Centre chorégraphique national de Grenoble, dans le cadre de l’accueil studio, accueil studio
  • du 1er au 10 septembre 2023 – Château de Monthelon, atelier international de fabrique artistique
  • du 18 au 23 décembre 2023 – Théâtre Ouvert, Centre national des Dramaturgies Contemporaines, Paris
  • du 4 au 14 janvier 2024 – Les Quinconces & L’Espal, Scène nationale du Mans

Autres créations à voir également